dsc_1895c

Vous êtes nombreux à avoir adopté une hygiène de vie saine et équilibrée.  Chaque personne a son propre mode alimentaire, souvent influencé par ses idéologies, ses aspirations et son mode de vie quotidien. Dans la #teamhealthy, chacun fait de son mieux pour être en bonne santé et pour préserver la planète. 

Nous avons fait notre petite enquête concernant ces modes de vie basés sur une hygiène alimentaire différente des régimes. Le point commun entre ces spécificités alimentaires réside dans un apport calorique et nutritif équivalant à une alimentation dite “normale”.

Nous avons choisit de faire un point sur le Véganisme, le Paléo et le Fasting.

 

 

 

Être Vegan, qu’est ce que c’est?

Le Véganisme est né en 1944 et se définit comme une variante plus poussée du végétarisme. Généralement, un 100% Vegan a été végétarien et / ou végétalien. Le point commun des 3 stades du véganisme est le fait qu’il n’y ai pas de consommation de viande. La différence entre un végétarien et un végétalien vient du fait que l’un consomme des produits issus d’animaux (lait, miel, oeufs) et l’autre non. Il devient 100% vegan en introduisant une dimension éthique dans son mode de vie au quotidien. Il ne consommera donc pas les produits en cuir, en plumes, en peaux ou testés sur les animaux… La motivation première des vegans vient de la question “faut-il manger des animaux?”. L’industrie de l’élevage, les abattoirs,  le traitement des animaux en laboratoire ont fait naître chez les vegans l’envie de stopper tout ça. Cela est tout à fait possible. En effet, comme nous l’avions déjà souligné, un être humain peut manger équilibré sans viandes ni produits issus d’animaux (voir notre article “Des protéines ailleurs que dans la viande“). Les protéines que procurent les viandes peuvent être remplacées par des protéines végétales. Il est également possible d’avoir accès à des produits 100% Vegan ou végétarien. Plusieurs restaurants proposent d’ailleurs des menus orientés Vegan. Des labels naissent comme “Sans Cruauté“, “Certifié Vegan” et des marques françaises, en grande distribution, apparaissent comme “Céréal Bio” et “Soy“, qui ne font que des produits destinés à une cible de végétariens et de vegans.

legume-vegetal-1600x1200Les bienfait du véganisme :

– Préserver les animaux

– Améliorer sa santé. Le végétarisme ou le végétalisme est un mode de vie qui vous garde en bonne santé. En effet, ce mode de vie diminue l’apparition de cancer, de maladies cardiovasculaires, de diabète, d’obésité et d’hypertension.

– Améliore la santé de notre planète. Les élevages et l’agriculture intensive puisent nos ressources et la quantité de l’eau potable sur Terre. De plus, c’est énormément de gaspillage pour beaucoup de pollution. Les vegans sont dans une démarche éthique et souhaitent par leur mode de vie, montrer qu’ils sont dans un acte d’éco-citoyen efficace pour l’écologie et l’environnement.

Plus d’info sur : http: Vegan France

 

 

 

Vivre Paléo, qu’est ce que c’est?

Le mode de vie Paléo pour “paléolithique” (oui en référence à nos ancêtres) est simple : manger comme il y a des milliers d’années, comme nos arrières – arrières – arrières grand-parents le faisaient à 99%. L’idée est de se dire que la nature est bien faite. Si nous nous contentons de ce que nous offre la planète, notre corps aura une bonne réaction et notre santé sera au plus haut! Les partisans du Paléo recherchent une alimentation plus adaptée au corps humain. Il n’est pas question de régime, de restriction ou de comptage de calories, mais plutôt, de prioriser certains aliments à d’autres.

Nous insistons bien sur le fait qu’il ne s’agit pas d’un régime mais plus d’un mode alimentaire qui en plus de vous garder en bonne santé, vous permet d’avoir un poids idéal.

img_1042Les avantages sont nombreux :

– Une satiété

– Des plats équilibrés

– Une sensation de bien-être

– Une diminution des maladies cardiovasculaires

Le Paléo en détail :

En se référent sur l’alimentation de nos ancêtres (il y a un peu près entre 3 millions d’années et 10 000 ans), on remarque qu’il se nourrissait en général de plus de protéines, plus de fibres issues des végétaux et de plus de lipides ( seulement de bons gras avec un apport élevé en omega-3, et un apport en omega-6 dix fois plus faible). Leur consommation en glucides était très faible. En effet, il n’avait pas le pain. Ils trouvaient donc des glucides dans les fruits, dans les racines et dans les tubercules. Nos ancêtres ne connaissaient pas les céréales, ni les produits laitiers. De base, le corps humain digère mal les glucides (surtout le gluten) et le lactose présent dans les produits laitiers ; d’où les allergies.

Les grands principes sont :

– Manger autant de fruits et de végétaux possibles sans amidon

– Manger des protéines animales en privilégiant les protéines maigres

– Ne pas consommer les légumineuses, les produits laitiers et les aliments transformés

Pour plus d’infos : PALEO

Le fasting / jeûne intermittent ; ou comment manger dans un espace de temps réduit!

Il s’agit là du mode de vie le plus contesté des 3 cités. On nous a toujours dit qu’il fallait avoir 3 repas au minimum par jour, et là, des scientifiques nous affirment qu’on nous trompe. En effet, pour les adeptes du jeûne intermittent, un sens réel et une bienveillance sur la santé existent. Le Fasting a une ressemblance avec le Paléo car nos ancêtres, sans le savoir le faisaient déjà. Il a été popularisé ces dernières années par Martin BERKAN, un coach sportif qui souhaitait améliorer les performances de la musculation.

IMG_7579IMG_7585Les principes sont simples :

– Faire un jeûne de 16 heures avec le sommeil inclus. En gros,  ne manger que pendant les 8 heures restantes, par exemple tous les deux heures.

– Tout le long de la journée, il faut penser à boire beaucoup d’eau. Le thé et le café sont également autorisés.

– Se donner un ou deux jours sans jeûner par semaine, pour les week-end, les vacances, les sorties.

Ce mode alimentaire à plusieurs effets sur le corps et on va vous en faire le détails. Lorsqu’on jeûne, que ce passe-t-il vraiment? 

Durant une période dans laquelle on ne mange pas, notre niveau d’insuline ( l’hormone qui est responsable de notre prise de poids) baisse sensiblement. En contre-partie, nos hormones de croissance augmentent. Ce qu’il faut savoir, c’est que les hormones de croissance permettent de libérer nos lipides pour qu’on puisse les utiliser comme carburant. On aboutit donc à un système qui brûle naturellement les graisses. Notre corps est intelligent et ce n’est donc pas pour rien qu’il stocke les graisses… au cas où la famine éclate! 🙂

Pour résumé, en ayant une montée de nos hormones de croissance, nous utiliserons les graisses comme énergie. De plus, ces hormones préservent les muscles et régulent notre taux de glucose dans le sang.

Néanmoins, manger une fois par jour suscite des réactions. Il y a des effets indésirables et quelques précautions à prendre avant de se lancer dans ce mode de vie.

– Attention à la déshydratation

– Changement d’humeur et risque d’être irritable

– Des difficultés à dormir

– Tendances à manger tout et n’importe quoi

– Il faut être fort psychologiquement pour se faire des repas équilibrés

Là aussi, il ne s’agit pas d’un régime mais plus d’une mode de vie. Plusieurs personnes se lancent dans le Fasting pour perdre du poids alors que le but est juste d’avoir un IMC normal. Il ne s’agit donc pas d’une solution-miracle pour perdre du poids. S’il est enclenché par une motivation de perte de poids, il faudra faire attention aux aliments consommés comme dans un régime normal.

 

IMG_7590Les deux infos à savoir :

– Privilégier les protéines : en effet, en jeûnant, le corps va sécréter l’hormone de croissance. Celle-ci en plus de brûler les graisse va aussi participer à la reproduction et la régénération de nos cellules. Pour avoir de beaux cheveux, de beaux ongles, une peau plus lisse, assurer vous de donner assez de protéines à votre corps ( 1g par kilo) si vous envisagez de vous lancer dans le Fasting.

– Ne pas diminuer votre fenêtre d’alimentation à moins de 4 heures sinon il y a un risque de ne pas pouvoir manger les 2000 calories journaliers. 16 heures de jeûne sont suffisants.

Les avantages au quotidien et sur la santé !

– Perte du surplus de poids car le jeûne entraîne une baisse du taux d’insuline ( l’hormone qui transforme les sucres en graisses) et une montée de la sécrétion de l’hormone de croissance qui elle permet de brûler les graisses (+2000% chez l’homme et +1300% chez la femme).

– Diminution du risque de diabète et de maladies cardiovasculaires

– Diminution des pulsions alimentaires

– Diminution des risques de maladies cérébrales types Alzheimer et Parkinson  

– Un métabolisme plus élevé

– Augmentation  de l’état de vigilance, de la résistance au stress : en sautant le petit-déjeuner, le corps stimule le système nerveux qui évite ces états.

– Economies budgétaire (plus de 500€ par an en nourriture)

– Du temps pour vous et pour vos passions

 

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous écrire.

La #teamhealthy

2 Commentaires
  1. […] soignez par vous même, nous conseillons de vous tourner vers une alimentation vivante ou de type Paléo. En effet, ce mode de vie Paléo se rapproche le plus à l’alimentation vivante dont notre […]

  2. […] soignez par vous même, nous conseillons de vous tourner vers une alimentation vivante ou de type Paléo. En effet, ce mode de vie Paléo se rapproche le plus à l’alimentation vivante dont notre […]

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*