image_nouvellesabeillesLes pollinisateurs et surtout les abeilles jouent un rôle essentiel dans l’écosystème. Leur nombre n’a cessé de diminuer depuis les années 90 ; les agriculteurs considèrent cela comme une grande catastrophe. Vous ne le savez peut être pas, mais plus d’un tiers de notre alimentation dépend des abeilles. Sans pollinisation, on n’a pas de production alimentaire!

Aujourd’hui, nous avons recours à la pollinisation manuelle car le nombre de pollinisateurs naturels devient insuffisant. Celle-ci coûte excessivement cher et elle est très lente. La valeur économique de la pollinisation par les abeilles, d’après GreenPeace, est estimée à 265 milliards d’euros par an pour la planète. 

71% de la nourriture dans le monde dépend des abeilles!

Les légumes, les fruits, les épices, les noix et les huiles végétales dépendent de la pollinisation. Les abeilles à elles seules jouent un rôle majeur dans la production de notre nourriture. Leur disparition est un fléau notamment en Europe centrale et en Suisse, là où elles sont le plus touchées. “4’000 variétés de légumes cultivés en Europe n’existeraient pas sans le travail assidu des abeilles.” 

abeille-train-butiner+3202003Pourquoi disparaissent-elles?

L’utilisation des insecticides est la première cause de disparition des abeilles. L’agriculture intensive n’hésite pas à utiliser de grandes quantités d’insecticides qui ont des effets dévastateurs sur les abeilles et autres pollinisateurs. Le second facteur est l’agriculture industrielle qui modifie l’environnement des abeilles. Par exemple, nous créons de plus en plus d’espaces réservés à l’agriculture. Il y a donc de moins en moins d’habitats naturels pour les pollinisateurs, ce qui conduit à leur perte. En plus de ça, on diminue la biodiversité végétale par des monocultures, on détruit leurs nids par nos pratiques industrielles de labourage, d’irrigation et d’abattage  et on utilise des herbicides (tueurs de “mauvaises herbes”) et des pesticides.

Que faire? déjà informer et sensibiliser!
ZOOM SUR LE GUETTEUR

Guetteur_COUV-blogpost

Pour sensibiliser l’opinion sur cet enjeu, GreenPeace a sorti Le Guetteur, un guide sur les abeilles, les pesticides et les OGM. Ce petit livret donne une vue d’ensemble sur les pratiques agricoles des marques. Ont-elles recours aux OGM, aux pesticides? Sont-elles respectueuses de l’environnement? Ont-elles commencé à s’engager sur cette voie? Grâce à des codes couleurs et des pictogrammes simples, ce petit livret va également vous permettre d’en savoir un peu plus sur le contenu de vos assiettes. Pour élaborer Le Guetteur, GreenPeace a interrogé plusieurs entreprises sur leur recours aux OGM et aux pesticides. Plusieurs ont répondu, d’autres non. Parmi les entreprises qui n’ont pas souhaité communiquer ces informations, il y a : Boursin, Andros, Jacquet, Bridelight, Milka, Gerblé, Lustucru, Danao … (liste complète des 81 entreprises qui ont refusé de répondre à GreenPeace).

Nous vous avons fait une petite sélection par catégorie des marques que nous consommons tous les jours et leur degré d’implication dans l’utilisation des OGM et des pesticides :

 

OGM Pesticides
    Sans Début d’une démarche d’exclusion Aucune garantie Sans Début d’une démarche d’exclusion Aucune garantie
Marché : légumes Bonduelle x x
Florette x x
Boucherie/ Charcuterie Charal x x
Carrefour x x
Loué x x
Crèmerie Blédina x x
Carrefour x x
Taillefine x x
Fromages Aucune marque n’a souhaité répondre
Traiteur Sodebo x x
Herta x x
Sojasun x x
Épicerie salée Uncke Ben’s x x
Géant vert x x
Ebly x x
Épicerie sucrée Alter eco x x
Crunch x x
St Michel x x
Surgelés Buitoni x x
Ben & Jerry x x
Petit déjeuner Pasquier x x
Auchan x x
Clément Fougier x x
Boisson Pressade bio x x
1664 x x

 

attachment91

1.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*