IMG_7828

Hello les amis,

L’autre jour nous sommes tombées sur un reportage FR5 concernant un sujet dont on ne parle pas souvent : la ionisation des aliments de tous les jours, ou comprenez par là ; la radiation volontaire de nos aliments. Alors toutes les catégories d’aliments sont concernées, mais les aliments les plus fréquemment irradiés (pour notre bien, d’après les entreprises dans ce business), sont les produits de la mer, les fruits secs et les fruits et légumes.

On a fait quelques recherches depuis le reportage de FR5, et on s’est rendu compte que ben OUAI ; ce n’est pas du tout Healthy de ioniser des aliments. Les rares expériences sur le sujet… oui très rares car elles n’intéressent pas nos députés et répugnent les lobbyistes… démontrent que ioniser un produit lui fait perdre des nutriments (notamment vrai pour les fruits qui perdent toutes leurs vitamines) et surtout créent de nouvelles molécules dont une qui a un effet ultra booster sur les cellules cancérigènes.

Alors, en quoi ça consiste cette irradiation des aliments ?

Il s’agit d’une méthode utilisée dans le monde entier pour des raisons “sanitaires” ; éliminer les microbes des vivres destinés à l’exportation et à la consommation, faire en sorte qu’ils vieillissent moins vite car sans bactéries… bref faire des économies d’échelles.

En pratique ( nous vous invitons à le voir en images dans le reportage de FR5), il s’agit de mettre de la nourriture dans une grosse caisse, l’enterrer sous-terre, et lui propulser pendant une période définit par aliment, des rayons gamma provenant d’une source radioactive. Oui comme ce qu’on trouve dans une bombe nucléaire… ça n’est pas du tout rassurant et ça fait même carrément peur ! C’est d’ailleurs une des raisons qui poussent nos chers hommes politiques à ne pas trop nous en parler… Ils pensent qu’on fera directement un lien avec Fukushima ou la bombe atomique… Bref, après être passés sous le rayonnement gamma, les aliments auront de nouvelles caractéristiques : un mûrissement plus lent, une apparence plus canon et une inhibition de la germination. Ce qu’on nous dit pas dans le reportage, c’est qu’après la ionisation, adieu les vitamines A, B1,B6, B12, C, E, K, PP, et autres… snif) !

Comment savoir si on consomme ces produits ?

Heureusement, dans le reportage on nous dit que seulement 3% de notre alimentation est ionisée. Seulement 3% qui se concentre surtout dans tous les plats préparés, les surgelées… bref le genre de produits que les jeunes achètent.

En Octobre 2014, à l’incubateur JMEntreprendre, nous avons acheté sans le savoir des raisins ionisés. En fait ils ont été oubliés dans un coin, et quelques jours avant les vacances, en décembre donc, les raisins n’avaient pas bougés! Toujours aussi beaux, toujours aussi appétissants… On avant à l’époque pensé aux pesticides, mais aujourd’hui on sait qu’il s’agissait plus de raisins ionisés.

220px-Radura-Symbol.svgLa loi française oblige toute entreprise qui irradie ses produits à le préciser sur son étiquette. Donc ouvrez bien vos yeux car c’est écrit en tout petit. Il faut aussi savoir que tout le monde n’applique pas cette loi… normal avec qu’une seule campagne sanitaire de fraude à l’ionisation par département et par an, on peut facilement tricher. Ben ouai ça fait peur au consommateur. Il existe aussi un logo, qui ressemble plus à une fleur qu’à un rayon gamma… Il est facultatif, c’est nos députés qui l’ont décidé.

Est-ce dangereux ? 

Oui pour les animaux ! Connaissez-vous l’histoire des croquettes pour chat de Sydney en 2009 ? Les faits sur ce lien, mais en gros pour faire court, plus d’une centaine de chats ont eu une paralysie de leurs pattes arrières sur une même période. La faute à une marque de croquette qui a trop ionisé le produits. Par la suite, “Le gouvernement australien a décidé l’interdiction de l’irradiation de la nourriture pour chats. ” Cela a énormément étonné les Australiens, mais les a également énervé. Leur gouvernement protège leurs animaux et ne fait rien pour l’homme… eux quoi ! Les australiens qui mangent tous les jours des produits ionisés…

En ce qui concerne les effets sur l’homme, pour les moments les quelques chercheurs qui ont réussi à avoir des fonds de recherche (oui on ne donne pas des fonds concernant ce genre de sujets…), on fait des études au niveau des risques de mutagénèse et cancérogénèse. Il a été prouvé que le fait d’irradier des aliments donne de nouvelles molécules qui n’existaient pas avant la ionisation. Ces molécules sont des cyclobutanones et endommage chez l’homme les cellules et nos gènes.

Les chiffres et points à retenir pour la France :

– 3000 tonnes d’aliments irradiés par an
– 1 rapport en 2007 disant que c’est sans danger
– 34 pays avec lesquels nous échangeons des produits ionisés
– Les produits en France les plus irradiés : oignons, ails, échalote, légumes et fruits secs, flocons et germes de céréales pour produits laitiers, farine de riz, gomme arabique, volaille, cuisses de grenouilles congelées, sang séché et plasma, crevettes, ovalbumine, caséine et caséinates (additifs alimentaires)

Nous vous invitons à regarder le reportage FR5 ” ALIMENTS IRRADIÉS, MAUVAISES ONDES DANS NOS ASSIETTES ? “

Notre espoir du jour : Eric Marchioni

Il s’agit du seul chercheur français qui luttent pour avoir des subventions afin d’approfondir ses études sur les aliments ionisés.

________________________________________________________

legume-vegetal-1600x1200

Hello friends,

The other day we came across a FR5 report about a topic that is not often talked about: the ionization of food every day, or understand by that; voluntary cancellation of our food. So all food categories are concerned, but the most commonly irradiated food (for our good, according to the companies in this business), are the seafood, nuts and fruits and vegetables.

We did some research since FR5 reporting, and realized that bin YEAH; it is not at all to ionize Healthy food. The few experiences on the subject … yes very rare because they are not interested and our MPs are reluctant lobbyists … show that ionize a product causes it to lose nutrients (especially true for fruits that lose all their vitamins) and especially create new molecules including one that has a booster effect on ultra cancer cells.

So what is it that food irradiation?

This is a method used worldwide for “health” reasons; remove germs food for export and consumption, to ensure that they age more slowly because without bacteria … in short make economies of scale.

In practice (please see images in the FR5 reporting), it comes to putting food in a big box, bury it underground, and propel it for a period defined by food, the gamma rays from a radioactive source. Yes as what is found in a nuclear bomb … it is not at all reassuring and it’s downright scary! This is also one of the reasons why our dear politicians not to talk about it … They think it will make a direct connection or Fukushima atomic bomb … So, after passing under the gamma radiation, food will have new features: a slower ripening, a canon appearance and inhibition of germination. What we are told not in the story is that after the ionization, farewell vitamins A, B1, B6, B12, C, E, K, PP, and other … sniff)!

How to know if you consume these products?

Fortunately, in the story we are told that only 3% of our food is ionized. Only 3% that focuses especially in all prepared foods, frozen … in short the kind of products that young people are buying.

In October 2014, the incubator JMEntreprendre we unknowingly purchased ionized grapes. In fact they have been forgotten in a corner, and a few days before the holidays, so in December, the grapes did not shake! Always so beautiful, always appetizing before … We thought at the time to pesticides, but we now know that it was more ionized grapes.

220px-Radura-Symbol.svgLa French law requires any company that radiates its products to specify on the label. So open your eyes well because it is written in small. You should also know that everyone does not apply the law … normal with only one health campaign fraud ionization department per year, one can easily cheat. Ben yeah it’s scary to consumers. There is also a logo, which looks more like a flower than a gamma ray … It is optional, it is our members who decided.

Is it dangerous?

Yes for animals! Do you know the story of the cat food in Sydney in 2009? The facts on this link, but basically for short, over a hundred cats have had a paralysis of their hind legs over the same period. Blame it on a brand of kibble that has too ionized the products. Subsequently, “The Australian government has decided to ban the irradiation of cat food.” This has greatly surprised the Australians but also unnerved them. Their government to protect their animals and does nothing to them man … what! Australians who eat everyday ionized Products …

Regarding the effects on humans for the few moments that researchers have managed to research funds (yes we do not give money for this kind of subjects …), we studied at mutagenesis and carcinogenesis risk. It has been shown that irradiating food provides new molecules which did not exist before ionization. These molecules are cyclobutanones in humans and damages the cells and our genes.

The figures and points to remember for France:

– 3,000 tons of irradiated food per year
– 1 report in 2007 saying that it is safe
– 34 countries with which we trade ionized products
– The products most irradiated in France: onions, garlic, shallots, vegetables and dried fruits, flakes and germs of cereals for milk products, rice flour, gum arabic, poultry, frozen frog legs, dried blood and plasma, shrimp, albumin, casein and caseinates (food additives)

We invite you to watch the story FR5 “IRRADIATED FOOD, BAD WAVES IN OUR PLATES?”

Our hope for the day: Eric Marchioni

It is the only French researcher who fight for grants to further his studies on irradiated food.

Christelle.
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*